Les Françaises croient-elles encore aux crèmes anti-âge ?

A en croire un sondage récent, l’effet “crème miracle” d’une crème anti-âge, qui effacerait les rides en un coup de baguette magique, c’est bien fini. Qu’attendent-elles, alors, de leur crème de soin ? Réponses et explications.

C’est la marque Filorga, spécialiste dans les produits de médecine esthétique et de Médi-Cosmétique®, qui a mené l’enquête, sur un panel de 1000 femmes, en collaboration avec l’IFOP.

Les crèmes hydratantes sont celles qui marchent le mieux

C’est du moins ce que pensent 90 % des femmes sondées. Quand on leur demande quel pouvoir est reconnu à une crème cosmétique, c’est l’hydratation qui vient en premier... bien loin devant le fait d’aider à lutter contre le temps.

Dans le détail, une femme sur deux reste sceptique quant à l’efficacité d’une crème contre la fermeté, les cernes ou les poches. Elles sont même trois sur quatre à mettre en doute l’efficacité d’une crème pour soutenir l’ovale d’un visage.

Ont-elles raison ? Oui et non.

  • Oui car pour une problématique comme la perte de fermeté au niveau de l’ovale du visage, une crème ne peut pas grand-chose.
    Une simple crème cosmétique ne peut pas remonter un visage qui s’affaisse, surtout quand on sait que le vieillissement est une histoire de fonte des muscles, de la graisse et même des os du visage.
  • Non car pour les crèmes anti-rides, les tests d’efficacité sur probants. Bémol : ce qui est flagrant au microscope ne l’est plus forcément à l’oeil nu. Et parfois, la consommatrice est déçue.

D’où le souci croissant des marques pour tenir un discours crédible, très loin des “10 ans de moins” promis il n’y a pas si longtemps.

Source: http://www.santemagazine.fr/actualite-les-francaises-croient-elles-encore-aux-cremes-anti-age-75535.html